Lifestyle

Quoi lire cet été ?

9 juin 2018

Voilà quelques temps que je vous ai promis un article sur ma sélection de livres à l’arrivée de l’été, c’est maintenant chose faite ! Je vous avais proposé un article similaire l’année dernière si jamais vous souhaitez le lire pour avoir un large choix de lecture, c’est par ici !
Cette année encore, j’ai été attirée par les premières de couverture colorées et joliment illustrées; un format poche facile à glisser dans sa valise ou son panier de plage ! Ce sont des lectures légères et touchantes avec pour certaines beaucoup d’humour qui occuperont vos après-midi au bord de la piscine, une citronnade à la main. On s’y voit déjà non ?

♡ Ce que je n’oserai jamais te dire ♡

 » Joy s’évanouit dans la nature le jour même de son mariage avec Guillaume. Le marié, d’abord fou d’inquiétude puis ravagé par le doute, se perd en conjectures. Quand le prête qui les a unis lui dévoile la vérité, Guillaume est effondré. Car cette révélation remet en cause toutes ses certitudes d’amoureux passionné.
Pourra-t-il pardonner à Joy de lui avoir caché ses tourments… et aura-t-il la force de lui tendre la main ? »

Nous sommes dès les premières pages captivées par ce roman de Bruno Combes. Une belle histoire d’amour, sans être trop fleur bleue qui nous emmène jusqu’au Brésil à la quête de Joy et de son passé. On s’attache très rapidement aux personnages avec la forte envie de les voir se retrouver à la fin de l’histoire. J’ai été un peu déçue des derniers chapitres qui m’ont paru un peu trop simples et prévisibles à mon goût. On passe tout de même un très bon moment; c’est un roman agréable à lire et dans lequel on ne s’ennuie pas une seconde !

♡ Je ne sais pas dire je t’aime ♡

 » Paris, tu l’aimes ou tu la quittes. C’est une injonction quotidienne pour qui se retrouve la joue écrasée contre la vitre d’un métro bondé ou se fait bousculer sur le trottoir par un type mal dégrossi. Dans ce tohu-bohu parisien, Francine déterre un passé longtemps enseveli devant un guichet d’état civil; Juliette rêve d’avoir la beauté fulgurante d’une actrice qui éclate de rire sur un tapis rouge; Joachim devient célèbre malgré lui en se faisant larguer en direct à la tété; Ben essaie de ne pas finir comme ceux qui picorent leurs petits pois, le nez dans l’assiette, sans adresser un mot à l’autre.
Un chassé-croisé plein d’humour et de tendresse au coeur d’une ville, épicentre de l’amour, où il est parfois difficile de se dire je t’aime. » 

« Je ne sais pas dire je t’aime » est un livre très joliment écrit, tout en finesse et en délicatesse ! Nous suivons le quotidien de 4 personnages attachants avec l’impression de les connaître depuis toujours. On se retrouve dans chacun d’entre eux et suivons avec plaisir et tendresse le cours de leur vie. Une histoire humaine, une écriture agréable, un joli sens de l’humour de la part de Nicolas Robin, je ne peux que vous conseiller de lire ce roman qui reflète notre société et dans laquelle il n’est pas toujours facile de parler de ses sentiments. Vous pouvez également retrouver « Roland est mort », le premier ouvrage de l’auteur qui fait parti de mes prochaines lectures !

♡ Une mère ♡

« Barcelone, le 31 décembre. Amalia est sur des charbons ardents avec dans les yeux tout le désir que cette soirée soit réussie. Après tant de tentatives ratées, ils seront tous là ce soir à sa table. Fernando, son fils, Silvia et Emma, ses deux filles, Olga, la compagne d’Emma, et l’oncle Eduardo. Un septième couvert est dressé, celui des absents. Chacun semble arriver avec beaucoup à dire, ou tout à cacher. Un dîner sans remous ? Impossible dans cette famille fantasque, imprévisible, excessive jusqu’à l’explosion. Entre excitation, tendresse et frictions, rien se déroulera comme prévu. Mais tous vont rire, pleurer et s’aimer quoi qu’il advienne. »

Je ne vous cache pas que l’illustration de ce livre m’a tout de suite plu, sans même avoir lu le résumé ! Il m’aura fallu quelques pages pour accrocher à l’histoire qui se passe principalement autour d’une table le soir du 31 décembre en Espagne. J’avais peur de m’ennuyer mais au fur et à mesure de ma lecture j’ai pris plaisir à vivre la soirée de la Saint-Sylvestre au sein de cette famille espagnole, quelque peu originale ! On s’attache très vite aux personnages, à leur passé, leurs souvenirs avec au coeur de la famille, la mère, une femme touchante, drôle, qui ne trouve pas toujours les bons mots pour évoquer ses sentiments mais qui est là, et c’est bien le plus important. L’amour et l’humour sont pleinement au rendez-vous dans ce joli roman plein d’humanité que je vous encourage à lire.

♡ Les couleurs de la vie ♡

« Fraîchement débarquée de son île bretonne à Antibes pour devenir la dame de compagnie de Gilonne, Kim est frappée par la complicité qui unit cette ancienne actrice à son fils unique. Aussi, quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle apprend que celui-ci aurait disparu des années plus tôt… Gilonne est-elle victime d’un imposteur ? Guidée par son désir de protéger celle qui pourrait être sa grand-mère, Kim va tenter de percer le secret de cette mystérieuse famille.
Des vagues de tendresse, un parfum de Bretagne, une pincée de suspense et de l’humour à foison… : Lorraine Fouchet déploie ici toute la magie de son écriture. »

« Les couleurs de la vie », c’est une ode à l’optimisme, à l’espoir et à l’amour malgré des thèmes émouvants évoqués dans ce roman : l’enfance, la maternité, la vieillesse… Des étapes de la vie qui sont joliment abordées par Lorraine Fouchet; sa plume est pleine de poésie et d’humour avec des jeux de mots et objets qui parlent. C’est aussi un vrai voyage entre « l’Atlantique et la Méditerranée, les galettes et la pissaladière, les goélands et les cigales » dixit l’auteur; de quoi s’évader et passer un doux moment à travers cette lecture sans bouger de son transat ! On a un vrai petit pincement au coeur à la fin de l’histoire de quitter Kim, Gilonne et tous ces personnes attachants.

♡ Les divines glaces à l’italienne d’Anna ♡

« À Brighton, Anna se consacre avec passion à la boutique de crèmes glacées héritée de sa grand-mère, tout en guettant les premiers pas de sa fille Isabella. Une vie douce et gourmande qui menace de basculer lorsque son mari, Matteo, lui confie son mal du pays et son envie de retourner vivre en Italie. Sur la côte amalfitaine, une ancienne gelateria est à louer, à quelques mètres seulement des champs de citronniers et des eaux turquoise de la Méditerranée. Pour Anna, l’été qui s’annonce ne ressemblera à aucun autre. »

Pas de surprise, j’ai encore une fois apprécié suivre les aventures gourmandes de Anna. Souvenez-vous, dans ma première sélection de lectures (à retrouver ici), je vous avais parlé du livre « La merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane » et « Les divines glaces à l’italienne d’Anna » est le second tome de cette série de romans ! Cette fois-ci on quitte l’Angleterre pour partir en Italie, une histoire qui sent bon les crèmes glacées et la dolce vita. C’est une lecture légère et agréable qui se savoure comme une glace au soleil. Vous voyez l’idée ?

♡ Tu comprendras quand tu seras plus grande ♡

« Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme. Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au coeur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente, qui ne la laisse pas indifférente…
Une histoire de résilience, d’amour, d’amitiés, un livre pleins d’humour et d’humanité, qui donne envie de savourer les petites joies de l’existence. »

J’ai reçu ce livre à mon anniversaire mais j’avais déjà entendu parler de Virginie Grimaldi. « Tu comprendras quand tu seras plus grande », c’est un roman qui se lit bien trop rapidement, qui donne le sourire et même des fous rires à de nombreux moments et qui te mets de bonne humeur pour le restant de la journée !  Des personnes âgées bien trop attachantes avec leurs souvenirs, leurs histoires et leurs passés qui ont plus d’un tour dans leur sac pour redonner le sourire et la joie de vivre à notre amie Julia. C’est une belle découverte, un livre difficile à lâcher, une avalanche d’émotions, une bonne dose de bienveillance qui fait le plus grand bien ! Et un petit conseil, regardez Dirty Dancing et quelques épisodes de plus belle la vie avant; vous allez vite comprendre pourquoi !

***

Alors, quels livres allez-vous mettre dans votre valise cet été ? J’espère que vous aurez vous aussi un ou plusieurs coups de coeur parmi cette sélection. J’ai depuis peu une liseuse et même si je continuerai à acheter des livres de temps en temps, ce nouvel appareil ne me quitte plus ! Pouvoir transporter sa bibliothèque avec soi, quel bonheur ! Si vous souhaitez que je fasse un article à ce sujet, dites-le moi!  Et n’hésitez-pas à partager en commentaires vos derniers coups de coeur littéraires !

Des bisous ♡

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Maïlys LD 9 juin 2018 at 8 h 52 min

    Récemment « pour l’été », j’ai acheté :

    – Guillaume Musso  » Un appartement à Paris » (j’ai toute la collection en poche),

    – Virigine Grimaldi « Le parfum du bonheur est plus fort que la pluie » que j’ai beaucoup aimé,

    – « Une vie entre deux océans » de ML Stedman (que je n’ai pas encore lu),

    – « La petite boulangerie du bout du monde » (découverte grâce à tes lectures que j’ai dévoré en quelques jours, je ne pouvais plus m’arrêter de lire !!) et « Une saison à la petite boulangerie » de Jenny Colgan (dans tes lectures aussi il me semble!),

    – j’ai reçu aussi grâce à un concours « Le voyage de Wendy » d’Anne Thoumieux, absolument divin, il nous ouvre les yeux, nous donne de l’espoir, du courage, l’envie de partir sur les routes nous aussi, je l’ai terminé en deux jours tellement je l’ai aimé!

    – Et enfin, « la méthode Ikigai » d’Hector Garcia & Francesc Miralles – dont j’ai commencé l’introduction et que finalement je n’ai pas avancé car j’ai reçu l’autre au-dessus.

    J’ai lu aussi le livre du Lagom, je l’ai trouvé à la fois inspirant mais j’ai aussi trouvé que c’était trop, la personne qui l’a écrit ( je n’ai plus le nom en tête) vénère, à mon goût, un peu trop la vie là-bas, tout à l’air tellement parfait que, lorsque notre quotidien à nous n’est pas parfait, il met mal à l’aise – et bien que certaines choses puissent être adaptées à nous ici car se font à notre échelle, d’autres sont tellement profondément ancré dans les mœurs et dans nos politiques qu’il est impossible de changer ça.

    J’ai une demi-tonne de livre sur la « petite enfance  » à lire…

    Mais dans ma valise, j’aurai le voyage de Wendy car je veux absolument que l’amie avec qui je pars en Californie le lise (si ça la tente bien sûr) et probablement quelques autres, soit que je n’aurai pas encore lu à mon départ, soit que j’aurai racheté. Ce qui est sûr, c’est que j’ai toujours au moins un livre (deux en ce moment) dans mon sac à main !

  • Répondre Koalataga 9 juin 2018 at 10 h 15 min

    Il y en a deux dans ta sélection qui me tente bien par contre toutes les couvertures sont superbes dernierement le gang des rêves à été un véritable coup de cœur je pense même que c’est mon roman préféré ,j’ ai également beaucoup aimé l’Académie des coeurs brisés que j’ai découvert grâce à un concours . Je vais pas tarder non plus à faire ma PAL pour mes vacances en Bretagne . Toujours un plaisir de te lire même si je suis pas tjs très présente sur le blog je suis tes aventures via insta des bisous à bientôt

  • Répondre Léa 11 juin 2018 at 9 h 10 min

    Merci pour tous ces conseils lecture. Les résumés des livres que tu présentes me donnent bien envie de les lire. Dans une librairie je ne me serais peut-être pas attardée sur ces titres.
    Belle journée.

  • Répondre Marine 11 juin 2018 at 17 h 37 min

    Merci pour cette lsite de lectures d’été ma belle, j’en ai lu aucun de ceux la et j’adooooore lire 😀
    Je les note 😉

    Je suis en train de lire « ne tirez pas sur l’oiseau moqueur », j’ai envie de me refaire des classiques 🙂

    Bisous <3

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.